cameroun-deraillement-du-train-yaounde-douala

Un accident ferroviaire de trop au Cameroun. condoléances aux familles endeuillées. Mais après la tristesse et l’émotion, la colère ne doit pas cacher la mauvaise gestion et l’indifférence face à des séries de dysfonctionnements et d’absence de modernisation. Pourtant, ce pays a soutenu la décennie du développement du transport en Afrique, avec un accent particulier pour l’interconnexion au niveau sous-régional. Entre les textes de l’Union africaine sur les interconnexions dans le domaine du transport, et la réalité sur le terrain, il y a les morts et les blessés inutiles du fait de mauvaise gouvernance.

Publié par Yves Ekoué Amaïzo sur amaizo.info – LE SAVOIR AU SERVICE DE L'INTERDEPENDANCE

Menu