interview

1. Que pensez-vous de l’Afrique indépendante il y a cinquante ans ? Où en est-elle ? Comment voyez-vous son avenir ? Jusqu’au début des années 1990, les cours des matières premières africaines ont été sujets à une baisse continue sous l’effet des coups de boutoir des spéculateurs occidentaux. Des déficits chroniques en ont résulté dans le passé. Cette tendance a été inversée par une demande soutenue en provenance d’Asie. Le continent détient plus de 10% des réserves mondiales de pétrole et un tiers des réserves de matières stratégiques comme le cobalt.

Menu