Rien de nouveau en Francafrique

Au contraire des ex-colonies anglaises qui ont procédé à une « destruction constructive » des appareils productifs hérités du colonialisme, les françaises n’ont pas rompu les clauses sécuritaire, monétaire et commerciale qui les lient à la France, estime Sanou Mbaye, économiste, co-auteur de L’Afrique au secours de l’Afrique

Menu